Virtu fait les frais de MIF2

le 30/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Virtu, l'un des plus importants traders à haute fréquence, a fait état vendredi d'une chute de ses volumes sur les actions européennes au deuxième trimestre, blâmant l'introduction début 2018 de la réforme MIF2. «L'Europe a été un défi, d'un parce que la volatilité y a décru, et de deux parce que...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi