Les premiers rachats d’obligations AT1 se profilent

le 24/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le resserrement des spreads limite le potentiel d'appréciation des dettes AT1, mais des opportunités attractives demeurent.

Si cette année devrait voir l’essor de la dette senior non préférée comme nouvelle classe d’actifs, avec l’équivalent de 80 milliards d’euros d’émissions, elle sera également marquée par les premiers call (options d’achats) portant sur des titres AT1 (additional tier 1). BBVA, qui avait inauguré...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi