Le troisième fonds de Lendix est sur les rails

le 16/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La plate-forme de prêts aux PME a déjà collecté 120 millions d’euros et table sur un objectif de 200 millions, le double du précédent fonds institutionnel.

Lendix, plate-forme de prêts
Au cours des trois dernières années, Lendix a octroyé 142 millions d’euros de prêts.
(Photo Pierre Chiquelin.)

Lendix va accroître sa puissance de feu. La plate-forme française de prêts aux PME annonce ce mardi le lancement de son troisième véhicule destiné aux institutionnels. Visant un montant de 200 millions d’euros, soit plus de deux fois la taille de son prédécesseur levé l’an dernier, le fonds a pour l’heure collecté 120 millions auprès du pool d’investisseurs historiques de Lendix, dont la Banque européenne d’investissement (BEI). L’institution internationale, qui investit via le Fonds européen d’investissement, a plus que doublé sa mise précédente, à plus de 40 millions d’euros.

Ce véhicule marque l’internationalisation de Lendix. «Nous renforçons sensiblement notre base d’investisseurs institutionnels en Espagne et en Italie par rapport à la deuxième levée de fonds bouclée l’an dernier, avec l’entrée de plusieurs gérants d’actifs et d’une banque», relève Olivier Goy, le fondateur de la plate-forme de prêts. Au niveau français, CNP Assurances, Eiffel IM, Zencap AM, le groupe Matmut ainsi que Decaux Frères Investissements ont remis au pot aux côtés de nouveaux arrivants, en particulier des fondations.

Désormais opérationnel sur trois marchés (France, Espagne, Italie), Lendix entend financer environ 600 PME avec ce nouveau véhicule. Comme ses prédécesseurs, il abondera à hauteur de 51% les nouveaux prêts concédés par Lendix. Les 49% restants sont financés par des particuliers ou, à défaut, par le véhicule. «Le fonds proposera l’ensemble de notre gamme d’outils, depuis le prêt à court terme jusqu’à la location financière. La taille de notre troisième véhicule nous permettra en outre d’augmenter de 3 à 5 millions d’euros le ticket maximum de nos prêts», explique Olivier Goy.

Cette montée en puissance devrait s’accompagner d’un rééquilibrage des prêts en faveur de la location financière et des prêts relais flexibles, une nouvelle offre lancée en fin d’année dernière offrant la possibilité d’un remboursement anticipé. Le troisième véhicule débutera ses investissements en février dans le sillage du deuxième véhicule, qui sera totalement investi à la fin du mois. Alors que ce dernier commence tout juste à retourner du capital aux investisseurs, le premier fonds a lui déjà redistribué 60% des sommes investies.

Entre son lancement fin 2014 et la fin 2017, Lendix a octroyé 142 millions d’euros de prêts. La plate-forme espère générer 180 millions d’euros de prêts cette année. Cette croissance s’accompagne de risques maîtrisés puisque Lendix demeure en deçà de son budget de risque cible à 2% des encours.

Sur le même sujet

A lire aussi