La nature de l’analyse de marché passe en débat devant l’AMF

le 03/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un gérant de fonds et un banquier de Morgan Stanley reprochent au Collège de l’AMF d’avoir inutilement noirci leur réputation.

Pour Thierry Gontard, avocat chez Simmons & Simmons, «ce dossier n’aurait jamais dû parvenir devant la Commission des sanctions». Il défendait vendredi dernier Talal Shakerchi, ancien PDG de la société de gestion Meditor, accusé par le Collège de l’Autorité des marchés financiers (AMF), d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi