Snap prend le maximum de précautions avant son IPO

le 01/03/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un quart des actions vendues aux investisseurs est proposé avec une période de lock-up d’une année.

Snap, dont les premiers pas sur le Nyse sont prévus demain, veut éviter de vivre la même mésaventure que Facebook en mai 2012. Le réseau social avait perdu un tiers de sa valeur en à peine trois semaines de cotation, emporté par la sortie accélérée de nombreux fonds fâchés par la façon dont avait...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi