ICE défend le rachat de Trayport face aux autorités britanniques

le 19/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La plate-forme américaine ne veut pas renoncer à la société de solutions de trading de matières premières. Elle a jusqu'au 30 août pour convaincre l'autorité de la concurrence britannique.

Intercontinental Exchange (ICE) est bien décidée à défendre son projet d’acquisition de Trayport face au risque de veto soulevé par l'autorité de la concurrence britannique (CMA) à la suite de l’enquête approfondie ouverte en mai. Selon l’infrastructure de marchés américaine, les préoccupations...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi