Les rachats d’actions portent à bout de bras le marché américain

le 24/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ces rachats, supérieurs à 161 milliards de dollars au premier trimestre, ont compensé les ventes des fonds souverains et des investisseurs individuels.

La volatilité des marchés n’a pas eu d’impact négatif sur les rachats d’actions réalisés par les sociétés américaines. Entre mars 2015 et mars 2016, les entreprises de l’indice S&P 500 ont racheté leurs titres pour 589,4 milliards de dollars (519 milliards d’euros), surpassant d’un cheveu le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi