Les fonds de dette défaillante s’activent pour séduire les investisseurs

le 11/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l’instar d’Oak Hill, 70 véhicules cherchent à lever environ 52 milliards de dollars pour miser sur des emprunteurs en difficulté.

L’incertitude économique relance l’attrait pour les fonds de dette privée défaillante (distressed debt). Spécialisé sur ce segment depuis 1991, Oak Hill Advisors tenterait ainsi de réunir 2 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros) pour le successeur d’OHA Strategic Credit Fund, selon Bloomberg...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi