Goldman Sachs domine le classement mondial des conseils en M&A

le 26/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La montée en puissance des boutiques se confirme dans un premier semestre 2015 marqué par un niveau record de grandes transactions annoncées.

Illustration : L'Agefi.

Depuis le début de la crise financière mi-2007, le marché mondial des fusions et acquisitions n’avait jamais connu ça. Le volume des transactions de M&A annoncées au premier semestre 2015 flirte à nouveau avec les sommets, à 2.190 milliards de dollars, selon les estimations provisoires de Dealogic. La progression est de 31% par rapport au premier semestre de l’an dernier. Seuls les six premiers mois de 2007 avaient enregistré une activité supérieure… avant que le système ne déraille.

Les banques d’affaires, Goldman Sachs en tête, se frottent les mains. La banque américaine domine encore cette année le classement des conseils en M&A au niveau mondial. Goldman Sachs a conseillé 171 transactions annoncées d’une valeur totale de 687 milliards, selon Dealogic. De quoi empocher à elle seule 12,8% du pool de commissions en jeu. Comme en 2014, son dauphin est Morgan Stanley. A l’échelon européen, en revanche, les positions entre les deux banques américaines s’inversent. Sur le Vieux Continent, le premier conseil français, Rothschild, est 6e, devant Lazard (10e) et BNP Paribas (12e).

La poursuite de l’essor des boutiques constitue l’autre fait marquant du semestre. Elles sont 6 à figurer dans les 20 premiers conseils mondiaux, comme Centerview (9e) ou Guggenheim Partners. Alors que 30 opérations à plus de 10 milliards de dollars en valeur d’entreprise ont été annoncées, un record, on trouve au moins une boutique épaulant la cible ou l’acquéreur dans 6 des 10 plus gros deals du semestre. Robey Warshaw s’est ainsi glissé aux côtés de Goldman Sachs, JPMorgan et Morgan Stanley pour conseiller BG dans son rachat par Royal Dutch Shell, une transaction à 82 milliards qui domine le classement des transactions en 2015.

Illustration : L'Agefi.
ZOOM
Illustration : L'Agefi.

A lire aussi