GE officialise la cession de son activité de financement de LBO

le 10/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe va céder Antares ainsi qu’un portefeuille de prêts bancaires au fonds canadien CPPIB pour 12 milliards de dollars.

GE officialise la cession de son activité de financement de LBO

General Electric mène son programme de désengagement de la sphère financière tambour battant. Décidé à se recentrer sur ses activités industrielles, via la cession d’ici 2016 de 200 milliards de dollars (180 milliards d’euros environ) d’actifs de sa filiale GE Capital, le conglomérat a annoncé mardi avoir bouclé la cession d'Antares, sa filiale spécialisée dans le financement d'opérations de capital-investissement, au fonds de pension canadien CPPIB (Office d'investissement du régime de pensions du Canada), pour 12 milliards.

Objet de nombreuses rumeurs, la pépite de GE Capital avait suscité un grand intérêt en raison de sa position sur le segment du «mid-market» américain, sur lequel elle a fourni ces cinq dernières années plus de 120 milliards de dollars. GE, qui profite de la transaction pour se défaire de 3 milliards de dollars de prêts bancaires, avait ainsi reçu des marques d’intérêts de la part de Blackstone, Guggenheim Securities, Apollo Global Management, KRR, Sumitomo Mitsui et Ares Management, déjà impliqué avec GE Capital dans une joint-venture de prêts senior sécurisés.

«[Cette acquisition] assure une activité chef de file de son secteur qui est exceptionnellement bien positionnée», s’est enthousiasmé Mark Wiseman le directeur général de CPPIB. De son côté, GE a indiqué avoir déjà sécurisé 55 milliards de dollars de cessions d’actifs avec cette vente, sa deuxième opération importante depuis l’annonce en avril de sa nouvelle orientation stratégique.

«GE Capital est en bonne voie pour réaliser 100 milliards de dollars de cessions d’ici à la fin 2015», souligne le groupe dans un communiqué. La vente d'Antares contribuera par ailleurs à hauteur de 2,5 milliards de dollars au programme de redistribution de dividendes de 35 milliards annoncé au printemps.

Concomitamment à l’annonce de son recentrage industriel, GE avait ainsi annoncé la vente de ses actifs immobiliers à Blackstone et Wells Fargo pour 26,5 milliards de dollars. Début juin, le conglomérat avait lancé la vente d'environ 40 milliards de dollars d'actifs de crédit aux entreprises aux Etats-Unis. Dans les prochains mois, d’autres annonces pourraient concerner le financement LBO en Europe, où la reprise de programmes de prêts spécifiques par Ares ou Lone Star.

A lire aussi