Les fonds retrouvent du pouvoir face aux acquéreurs industriels

le 23/07/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La médiane des multiples offerts par les acheteurs stratégiques et financiers s’élève à 8,3 fois l’Ebitda de la société ciblée pour le deuxième trimestre 2015.

Le marché des acquisitions dans le non-coté se stabilise en valeur à un niveau élevé selon le dernier indice trimestriel Argos Mid-Market. La médiane des multiples offerts par les fonds et les industriels s’élève à 8,3 fois l’Ebitda de la société ciblée pour le deuxième trimestre 2015, contre 8,4 fois au trimestre précédent, ce qui reste supérieur de 12% à la moyenne observée sur le long terme. Ce léger tassement peut s’expliquer par le ralentissement des marchés actions au deuxième trimestre, alors que 65% des acquéreurs industriels sont cotés, indique Argos.

«Après la forte progression des multiples offerts par les industriels au premier trimestre, nous assistons au deuxième trimestre à une convergence entre les valorisations proposées par les deux catégories d’acquéreurs: stratégiques et financiers», constate Gilles Mougenot, président d’Argos Soditic. Les prix payés par les industriels marquent une baisse de 3% pour s’établir à 8,4 Ebitda, justifiée par le contexte d’incertitude en zone euro.

Les multiples payés par les fonds ont eux augmenté d’un peu plus de 9% ce trimestre pour atteindre 8,2 fois l'Ebitda, après une chute de 11% au premier trimestre. Les fonds peuvent financer leurs opérations avec une dette bon marché et ont des cartes à jouer dans certains secteurs promis à la consolidation. Ainsi, 10% des deals du deuxième trimestre 2015 concernaient le secteur pétrolier. En termes de volumes, l’activité reste également stable entre le premier semestre 2015 et le second de 2014, à 550 transactions chacun. Environ un quart concerne des entreprises valorisées entre 150 et 500 millions d’euros, tandis que le reste se situe entre 15 et 150 millions.

Convergence au deuxième trimestre des valorisations proposées par les deux types d’acquéreurs: stratégiques et financiers. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Convergence au deuxième trimestre des valorisations proposées par les deux types d’acquéreurs: stratégiques et financiers. Illustration L'Agefi.

A lire aussi