Emprunts toxiques: Asnières signe à son tour avec la Sfil

le 12/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La ville d'Asnières et la Société de financement local (Sfil) ont conclu une opération pour désensibiliser 112,8 millions d’euros de prêts structurés, dits toxiques. Dix emprunts ont été transformés en un contrat de prêts à taux fixe. Cette opération est éligible au fonds de soutien aux collectivités territoriales ayant contracté des emprunts structurés. Asnières n'a pas pâti de ses emprunts structurés, le taux d’intérêt moyen payé par la ville entre 2002 et 2013 ayant atteint 3,95%.

A lire aussi