Les investisseurs suédois se détournent des fonds d’Europe de l’Est

le 25/04/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les investisseurs suédois présents dans les fonds ne sont plus que 2% à penser que la Russie et l’Europe de l’Est sont à privilégier sur un horizon de 5 à 10 ans, contre 4% en janvier dernier et un peu plus de 5% en novembre 2013, montre un baromètre de SBAB cité par le journal. Cette désaffection, qui s’explique probablement par les événements en Ukraine, profite aux fonds actions suédoises et nordiques.

A lire aussi