L’Afip a répondu à la consultation sur le crowdfunding

le 20/11/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La nouvelle Association française de l’investissement participatif (Afip) propose dans une réponse à la consultation publique sur la réforme du crowdfunding que la nouvelle limite propre aux offres au public réalisées via une plate-forme internet de financement participatif soit fixée à 1 million d’euros sur douze mois (contre 300.000 euros dans le document de consultation). Elle juge également nécessaire d’inclure les SAS dans le champ de cette dérogation à l’offre au public.

A lire aussi