Athènes vise une récession moindre qu’attendu

le 10/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gouvernement grec a des éléments permettant de penser que la contraction du PIB sera inférieure à 4% cette année, une performance meilleure que prévu, grâce à une saison touristique exceptionnelle, selon un haut fonctionnaire cité par Reuters. L'Union européenne et le FMI s'attendent à une récession de 4,2% en 2013 tandis que la banque centrale grecque table sur une contraction de 4,6%.

A lire aussi