Athènes n’exclut pas une aide supplémentaire

le 09/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un entretien au quotidien Ethnos, le Premier ministre grec Antonis Samaras n’a pas exclu une aide européenne supplémentaire et a espéré que le pays pourrait avoir recours aux marchés l’an prochain s’il mène les réformes exigées par ses créanciers internationaux. La dette du pays s’élève à 321 milliards d’euros et devrait atteindre 176% du PIB fin 2013.

A lire aussi