Les performances décevantes des fonds de capital-investissement européens

le 05/08/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Seuls Axa PE, Nixen et Ventech figurent dans le classement Preqin des sociétés offrant les meilleurs rendements, dominé par les américains

Le constat est accablant pour l'industrie européenne. Face aux américains, les fonds de capital-investissement du Vieux Continent sont quasi absents du classement Preqin des acteurs les plus performants. Dans son rapport 2013 sur les Consistent Performers in private equity, le cabinet londonien a passé à la loupe 6.300 fonds levés entre 2006 et 2010 par des sociétés toujours actives aujourd’hui. Soit 70% d’une industrie réputée pour son manque de transparence. En LBO, trois gestionnaires américains et le britannique Inflexion affichent le meilleur score: la totalité de leurs fonds figurent dans le premier quartile des rendements.

En capital-risque (venture), seuls trois américains se démarquent. Enfin deux danois, ATP et North Sea Capital, occupent le podium des fonds de fonds avec, de nouveau, un américain.

Axa Private Equity est le seul français des trois classements. Avec trois véhicules sur six dans le premier quartile, il se situe dans le bas du tableau des fonds de LBO, au côté de l’américain Appolo Global Management mais devant CVC Capital Partners. Hormis ces acteurs, peu de géants mondiaux figurent dans l’étude de Preqin, qui ne précise pas si l’absence de Blackstone, Cinven ou KKR est due à leurs mauvaises performances ou au manque de données. Sachant que Preqin a comparé les performances de 168 sociétés de LBO, 144 spécialistes du capital-risque et 73 gestionnaires de fonds de fonds.

A l'échelle des véhicules d’investissement eux-mêmes, deux autres français se démarquent tout de même. Nixen 1, lancé en 2010 par Nixen Partners, est le neuvième meilleur fonds de LBO, parmi ceux qui dépassent 500 millions de dollars. Il affiche un taux de rendement interne (TRI) de 24,1% au 31 mars, contre 48,7% pour le numéro un de la catégorie.

Natixis Ventech China, fonds d’amorçage créé en 2008 par Ventech China, est quant à lui numéro trois en Asie, avec un TRI de 27% à fin 2012, contre 38,7% pour le meilleur élève. Nixen et Ventech partagent un passé commun au sein de Natixis, qui avait décidé de se séparer de ces entités lorsqu'il a arrêté le capital-investissement pour compte propre.

Enfin le fonds VIII d’Apax France, lancé en 2011, figure parmi les plus prometteurs en LBO, c’est-à-dire pouvant «potentiellement générer des rendements élevés à l’avenir».

A lire aussi