Le président portugais exclut des élections anticipées

le 22/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Anibal Cavaco Silva a écarté tout scénario d’élections anticipées et affirmé que le gouvernement de coalition de centre-droit pouvait poursuivre sa tâche jusqu'à la fin de son mandat en 2015, avec comme principal objectif de tenir les engagements pris auprès des bailleurs de fonds internationaux. Le chef de l’Etat portugais a assuré que le pays restait gouvernable malgré les récents tiraillements entre les deux partis de gouvernement, le Parti social-démocrate et le CDS-PP (Centre démocratique social - Parti populaire) et l'échec des discussions sur la formation d'une grande coalition avec le Parti socialiste d'opposition.

A lire aussi