Bruxelles s’inquiète du droit allemand de l’énergie

le 15/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'Union européenne compte ouvrir dès mercredi selon Der Spiegel une enquête sur le droit allemand des énergies renouvelables, des questions se posant sur la légitimité de certaines exonérations tarifaires dans le secteur de l'électricité. Bruxelles avait dit en mars devoir examiner certaines exonérations de frais d'électricité accordées à de grandes sociétés de la sidérurgie, de la chimie, du verre, du ciment et autres matériaux de construction. La chancelière Angela Merkel poursuit l'objectif ambitieux de réduire la dépendance de l'Allemagne vis-à -vis des énergies fossiles et nucléaires, de la désengager du nucléaire et de promouvoir les énergies renouvelables. Les ménages financent les subventions octroyées aux producteurs d'énergies renouvelables et ont subi de fortes hausses des tarifs ces dernières années. Pourtant, la crainte de voir les entreprises allemandes perdre en compétitivité si elles assument une facture énergétique trop lourde a poussé à exonérer certaines d'entre elles de telles charges.

A lire aussi