Le mauvais calcul de l’Etat sur les services à la personne

le 11/07/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le quotidien relève le «constat implacable» d’une étude du cabinet Oliver Wyman concernant le changement de cap vers la rigueur engagé par les pouvoirs publics en 2010 sur le cadre fiscal des services à la personne. Ce changement en effet coûte aux finances publiques. Il entraînerait aujourd’hui un manque à gagner annuel de 2,1 à 4,9 milliards d’euros.

A lire aussi