Tokyo au chevet des jeunes pousses

le 02/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le quotidien cite le projet de révision de la fiscalité du ministère japonais de l’Economie, passant par des réductions d’impôts qui pourraient être accordées pour l’investissement dans les start-ups. 30% des sommes investies pourraient être déduites de l’impôt. La taxation des dividendes reçus des start-ups pourrait être étalée.

A lire aussi