Repli des IDE dans les pays du Sud

le 07/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon un rapport citépar l’AFP, la Banque Mondiale table sur un recul marqué cette année des investissements directs étrangers au sein des pays du Sud, sur fond de crise en Europe et d’instabilité dans certains pays depuis le Printemps arabe. Ces flux d’IDE devraient à destination des économies en développement «devraient atteindre un peu moins de 600 milliards de dollars», contre 639 milliards en 2011, selon l’institution de Washington. Après avoir brutalement chuté entre 2008 et 2009 (-32%), les investissements étrangers au bénéfice du Sud n’avaient cessé d’augmenter, gagnant environ 100 milliards de dollars par an, selon le données de la Banque Mondiale. Cette dernière souligne tout de même que les IDE ont su rester cette année «un moteur important de croissance» dans les pays en développement alors même que la conjoncture internationale se dégradait.

A lire aussi