KKR ne travaille plus sur un financement avec IDB Holding

le 03/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les déboires du président du holding israélien (Cellcom, Super-Sol…), entendu par les autorités boursières dans le cadre d’une affaire présumée de fraude, ont fait fuir KKR. Le groupe de private equity n’apportera pas de financement pouvant permettre à IDB de reprendre sa filiale Koor Industries. La société israélienne entend toutefois parvenir à un accord avec d’autres acteurs financiers.

A lire aussi