La SocGen peut tourner la page Kerviel

le 25/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La justice a confirmé en appel les sanctions contre Jérôme Kerviel, condamné à trois ans de prison ferme et au remboursement des 4,9 milliards d'euros perdus par la Société Générale. La banque apparaît comme une victime. Le trader a décidé de se pourvoir en cassation.

A lire aussi