La Grèce dit avoir obtenu un délai supplémentaire de deux ans

le 25/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Athènes a indiqué hier avoir obtenu des bailleurs de fonds internationaux un délai supplémentaire de deux ans, jusqu'à 2016, pour atteindre ses objectifs budgétaires mais ses partenaires européens se sont montrés plus prudents, affirmant qu'aucune décision n'avait encore été prise. Le FMI évoque «des progrès». «Aujourd'hui, nous avons obtenu le délai supplémentaire», a déclaré aux députés grecs le ministre des Finances, Yiannis Stournaras. Il a précisé qu'Athènes avait obtenu des concessions de la «troïka» et que les nouvelles mesures d'austérité pourraient être présentées au parlement la semaine prochaine. «La troïka a cédé sur deux questions importantes - les indemnités de départ et les préavis de licenciement», a déclaré le ministre. La Grèce cherche à obtenir ce délai pour mettre en œuvre son programme d'ajustement budgétaire destiné à atténuer l'impact de nouvelles mesures d'austérité dans le cadre d'un second plan d'aide.

A lire aussi