CDC Entreprises confirme son rôle contra-cyclique dans les levées de fonds

le 16/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale de la CDC a permis la levée de 1,5 milliard d’euros en 2012, un montant supérieur aux capitaux collectés sur l’ensemble de 2011

Alors que le contexte reste tendu dans le domaine des levées de fonds, CDC Entreprises a joué son rôle contra-cyclique. En souscrivant 510 millions d’euros dans les fonds partenaires entre début janvier et fin juillet 2012, la filiale de la Caisse des dépôts (CDC), appelée à rejoindre la Banque publique d'investissement, a permis la levée de 1,5 milliard d’euros, dont 200 millions d’euros souscrits à 100% pour le compte du FSI. Soit un montant supérieur aux capitaux levés sur l’ensemble de 2011 (1,3 milliard d’euros).

«Il y a un effet retard, des levées de fonds ayant fini par se concrétiser», a souligné Pascal Lagarde, directeur général de CDC Entreprises. Par ailleurs, «le lancement du Fonds national d’amorçage (FNA) a permis de relancer les levées dédiées à l’amorçage. Huit fonds, dont six grâce au FNA, ont été levés cette année, pour 222 millions d’euros». Un euro souscrit par CDC Entreprises dans un nouveau véhicule a déclenché 4,3 euros de souscriptions privées. Cet effet de levier (hors véhicule souscrit à 100%) s’était établi à 6 en 2011, soit l’un des plus hauts niveaux atteints.

A fin juillet 2012, CDC Entreprises gérait 7,8 milliards d’euros d’encours, contre 5,4 milliards à fin 2011. Ce montant inclut 5,8 milliards d’euros issus des programmes FSI France Investissement. La part de l’activité fonds de fonds s’établissait à 76%, contre 68% à fin 2011, l’activité d’investissement direct reculant à 24%. CDC Entreprises est présent dans 231 fonds de fonds privés généralistes ou sectoriels et 19 fonds en direct.

En 2011, les investissements réalisés par CDC Entreprises et les fonds partenaires ont atteint un niveau record avec 1,25 milliard d’euros investis dans 844 petites et moyennes entreprises (PME), soit une croissance de 12% sur un an. Le taux de croissance annuel moyen du montant global investi s’élève à 5,8% sur 2007-2011, contre «un taux de décroissance moyen des investissements de fonds Afic (Association française des investisseurs pour la croissance, ndlr), de taille inférieure à 100 millions d’euros, de -16,3% par an», a souligné CDC Entreprises.

«On observe une dynamique d’évolution de la PME vers l’entreprise de taille intermédiaire», a indiqué Pascal Lagarde. CDC Entreprises compte plus de 200 ETI (chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros) en portefeuille et plus de 250 «pré ETI» (entre 20 et 50 millions d’euros).

A lire aussi