Les collectivités se tournent vers les émissions socialement responsables

le 02/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La région Nord-Pas-de-Calais a émis pour 80 millions d'euros en septembre. Les émissions répondant aux critères sociaux et environnementaux se multiplient

Les collectivités locales jouent la carte de l’ISR. La région Nord-Pas-de Calais qui avait bouclé en 2008 la première émission obligataire du genre en France, destinée à financer des projets socialement responsables, a réalisé une deuxième opération le 17 septembre. Elle a ainsi placé pour 80 millions d’euros de titres sur 12 ans avec un coupon annuel de 3,42% auprès d’investisseurs institutionnels dont 90% répondaient à des critères de placements environnementaux, sociaux et de gouvernance. Il y a quelques années encore, les investissements ISR étaient réalisés essentiellement via des fonds qui investissent dans des entreprises cotées respectueuses de l’environnement et de leurs salariés.

Depuis janvier, quatre collectivités locales (régions Paca, Ile-de-France, Pays-de-Loire, et Nord-Pas-de-Calais) ont émis pour quelque 592 millions d’euros d’obligations ISR alors qu’aucune opération n’avait eu lieu depuis 2008 sur le marché français.

Outre la difficulté à obtenir du crédit bancaire, «le développement du marché des émissions obligataires socialement responsables par les collectivités s’explique par deux raisons principales, indique Jérôme Pellet, directeur des marchés primaires obligataires chez HSBC France. D’une part pour les collectivités locales, ces opérations ont une envergure politique pour celles qui ont pris des engagements en matière de développement durable. Si l’on se place du côté de l’investisseur, l’appétit pour ces émissions est en partie lié à la stratégie de diversification des compagnies d’assurance et des gestionnaires de fonds qui ont de plus en plus tendance à se tourner vers l’ISR bien souvent à la demande de leurs clients».

«Le marché de l’ISR a évolué ces dernières années, souligne un banquier parisien spécialiste de la finance responsable. Pour les obligations ISR, fléchées vers des actifs précis, les investisseurs veulent de plus en plus d’informations détaillées sur les projets sous-jacents. Généralement, l’émetteur s’engage ainsi à communiquer annuellement sur l’emploi des fonds. Cela apporte de la transparence au marché qui est déjà en forte croissance».

Les émissions socialement responsables sont même sur le point de s’ouvrir aux corporates avec Air Liquide qui doit détailler son projet aux investisseurs vendredi. Le groupe a mandaté Crédit Agricole CIB, Citigroup, HSBC, et Société Générale sur l'opération.

EMISSIONS CREDITS
ZOOM
EMISSIONS CREDITS

A lire aussi