Naxicap a mandaté LCF Rothschild en vue d’ouvrir le capital de Nuxe

le 28/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds, qui détient 15% de la société, resterait actionnaire. Un temps dans la course, Eurazeo et Sagard ne sont plus sur les rangs

Une ouverture du capital de Nuxe se profile. Naxicap Partners (Naxicap) et les autres actionnaires du groupe spécialisé dans les cosmétiques naturels ont en effet mandaté la Compagnie financière Edmond de Rothschild en vue d’étudier l’entrée au capital d’un nouvel actionnaire. «Un mandat a été donné à la banque au printemps dernier. Des discussions sont en cours», a indiqué à L’Agefi une source proche du dossier.

Alors que le Journal du Dimanche indiquait en fin de semaine passée qu’Eurazeo était «en négociation avancée» pour reprendre la participation détenue par Naxicap, «Eurazeo n’est plus sur les rangs depuis l’été», ont relevé deux autres sources proches du dossier.

Par ailleurs, l’entrée d’un nouvel actionnaire au capital de Nuxe n'impliquerait pas la sortie de Naxicap, qui souhaite rester au capital, selon ces deux sources. A l’image d’Eurazeo, le fonds Sagard «a également regardé le dossier, mais est sorti du processus au même moment», indique l’une des trois sources. Cette dernière évoque un problème d’entente sur le prix, les vendeurs valorisant la société autour de 250 millions d’euros, alors que les offres tournaient autour de 200 millions d’euros.

«Rien n’est figé. Le processus suit son cours», a expliqué l’un des trois connaisseurs du dossier. Interrogés par L’Agefi, Eurazeo, Sagard, Naxicap et la Compagnie financière Edmond de Rothschild n’ont pas souhaité faire de commentaires sur ces informations.

Naxicap était entré au capital de Nuxe en septembre 2008 dans le cadre d’un LBO via une prise de participation minoritaire de 15%. Le solde du capital est détenu par sa présidente Aliza Jabès, qui a repris la société en 1989, et par sa famille. L’arrivée de Naxicap visait alors à «accompagner (la société) dans sa stratégie de développement en France et à l’international», selon le communiqué publié par Naxicap en 2008.

«L’objectif d’une nouvelle ouverture du capital reste de soutenir la solide croissance du groupe, notamment à l’international», indique l’une des sources. Nuxe, dont les produits sont vendus en pharmacie et parapharmacie, réalise désormais autour de 40% de son activité à l’international. Son chiffre d’affaires, qui s’établissait à 8 millions d’euros en 2000, s’élevait à 114 millions d’euros en 2011, soit une croissance de plus de 20% sur un an.

A lire aussi