Le MES se contentera de marges symboliques sur ses prêts

le 28/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Mécanisme européen de stabilité de la zone euro ne percevra qu'une marge symbolique sur les prêts qu'il accordera aux Etats et ne facturera guère davantage aux banques qu'il sera amené à recapitaliser, montrent les grandes lignes de sa politique de prix, que Reuters s'est procurées. Selon ce document, le coût d'une aide du MES serait identique pour l'ensemble des pays de la zone euro mais varierait en fonction de l'instrument choisi, afin de prendre en compte les risques liés à la nature des différents instruments. Des prêts accordés dans le cadre d'un programme du MES le seraient avec une marge de 10 points de base, ce qui n'aurait aucun impact sur les finances publiques du bénéficiaire du prêt, explique le document. Le MES facturerait une marge supérieure, de 30 points de base, sur les prêts destinés à financer des recapitalisations d'institutions financières. Le MES doit devenir opérationnel en octobre.

A lire aussi