Bercy fait vœu de prudence sur la croissance

le 02/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gouvernement français se fondera sur une prévision de croissance de 0,4% du PIB, voire moins, dans le projet de loi de finances rectificative pour 2012 et table sur une progression de 1% à 1,3% pour 2013, contre 1,7% escompté jusqu'à présent. C’est ce qu’indique dans un entretien Pierre Moscovici. «L'Insee vient de publier son diagnostic: il prévoit 0,4% en 2012. C'est ce chiffre, ou même un chiffre plus prudent encore, que nous retiendrons dans le projet de loi de finances rectificative présenté mercredi par Jérôme Cahuzac et moi-même» précise le ministre de l'Economie et des Finances. Il avance que le précédent gouvernement a laissé pour «au moins 1,5 milliard d'euros» de mesures non financées.

A lire aussi