KKR surfe avec succès sur les thématiques Asie et infrastructures

le 27/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société a levé 4 milliards de dollars pour son fonds infrastructures et énergies, et 3 milliards pour son deuxième fonds Asie

Certaines thématiques d'investissement font recette malgré un contexte tendu. KKR a indiqué hier avoir réuni un total de 4 milliards de dollars pour son fonds infrastructures et énergies. Environ un milliard a ainsi été levé pour réaliser des investissements en infrastructures, qui s’ajoute à 1,3 milliard déjà réuni dans un compte séparé, et 1,25 milliard destiné à être investi dans le secteur des ressources naturelles, en plus des 350 millions précédemment levés.

«Ces fonds, qui visent des opportunités attractives en dehors du sérail classique du capital investissement, profitent de notre empreinte internationale étendue et de notre solide performance historique dans ce domaine» a indiqué Marc Lipschultz, responsable global des activités énergies et infrastructures de la société de private equity américaine, cité dans le communiqué.

La société a acquis en avril des terrains pétroliers et gaziers au Texas et en Louisiane pour 306 millions de dollars auprès de WPX Energy et revendu l’année dernière avec Hilcorp Energy des concessions au Texas à Marathon Oil Corp pour 3,5 milliards. Côté infrastructures, KKR a pris l’an dernier 12,5 % de Saba Infraestructuras, un exploitant de parcs de stationnement espagnol et racheté la moitié des parcs éoliens français de la compagnie italienne d’électricité Sorgenia.

Parallèlement, KKR a indiqué lundi avoir levé 3 milliards de dollars pour son deuxième fonds Asie (KKR Asia Fund II) auprès de 37 investisseurs, ce qui le met à mi-chemin de son objectif final de 6 milliards qui constituerait la plus importante levée dans la région. Le fonds cible des investissements compris entre 100 à 300 millions en Asie émergente et de 250 à 500 millions dans les pays développés de la région. La société prévoit d’ailleurs d’ouvrir des bureaux à Singapour, et d’embaucher au Vietnam, en Thaïlande et aux Philippines. Le premier fonds Asie de KKR affichait un rendement de 14,9% fin mars.

Les opérations de private equity ont chuté de 37% depuis le début de l’année à 153,3 milliards de dollars, selon Bloomberg. Parallèlement, la région attire de plus en plus avec une hausse des investissements de 63% en 2011 à 65 milliards, selon McKinsey & Co. L'Asian Venture Capital Journal fait de son côté état d’une hausse des opérations en Asie de 38% entre 2009 et 2011.

A lire aussi