UniCredit confie à Kepler une partie de ses activités sur les actions

le 16/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le courtier français sera désormais chargé de la recherche et de la distribution sur les marchés d'actions d'Europe de l'Ouest

Au lendemain de l’annonce d’une augmentation de capital de 7,5 milliards d’euros et d’un plan de réduction de coûts, UniCredit a choisi le groupe français Kepler Capital Market pour lui confier ses activités de recherche et de services d’exécution sur le marché primaire actions (equity capital market, ECM) en Europe de l’Ouest. Les termes financiers de l’accord sont tenus secrets.

La banque italienne confiera désormais sa recherche actions aux équipes de Kepler, qui devront ajouter 48 entreprises à leur univers de couverture pour atteindre un total de 508 titres couverts. La recherche du courtier indépendant proposera alors la couverture la plus étendue d’Europe continentale (hors Scandinavie), selon les communiqués de deux sociétés. «Cette couverture additionnelle va nous conduire à recruter quelques analystes, cinq maximum», a indiqué à L’Agefi un porte-parole de Kepler.

Cette partie de l’accord sur la recherche, la vente et le sales trading ne transfère pas automatiquement les clients d’UniCredit vers Kepler. Celui-ci devra donc aller les chercher lui-même. «Des clients d’UniCredit nous ont déjà contactés depuis ce matin (mardi)», assure le porte-parole.

Toujours dans les activités ECM en Europe de l’Ouest, UniCredit conservera ses activités d’origination pour ses clients mais chargera Kepler de la syndication et de la distribution à travers le monde des émissions corporate primaires et secondaires. Sa rémunération dépendra donc de la capacité d’UniCredit à monter des opérations pour le compte d’émetteurs.

«En 2010, UniCredit était le quatrième acteur pour les émissions d’actions en Allemagne, en Autriche et en Italie et la tendance était la même au premier semestre», indique-ton chez Kepler.

Theodor Weimer, le patron de la branche allemande du groupe italien, a indiqué que l’arrêt de ces activités entraînerait la suppression de 130 postes, dans le cadre du plan stratégique d’UniCredit qui touchera au total quelque 5.000 emplois. L'alliance n’inclut pas les activités de dérivés actions. UniCredit entend poursuivre ses activités ECM en Europe centrale et orientale.

Cet accord, qui devrait permettre à Kepler de prendre davantage d’envergure sur le marché du courtage, arrive à point nommé, le groupe ayant bouclé le mois dernier son augmentation de capital qui a permis de faire entrer BlackFin Capital Partners, la CDC, le Crédit Mutuel Arkéa et Banca Leonardo à hauteur de 49,9%.

A lire aussi