Le Comité de Bâle plus souple sur le financement du commerce

le 26/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans le cadre de l’évaluation de l’impact des normes Bâle 2 et des futures normes Bâle 3, les régulateurs bancaires du Comité de Bâle ont décidé d’autoriser les établissements à adopter une approche plus flexible pour évaluer les risques de crédit dans le financement du commerce et déterminer le niveau de réserves qu’ils doivent détenir contre des garanties. Ces changements visent à favoriser les échanges commerciaux avec des pays à faibles ressources.

A lire aussi