Cobepa se diversifie dans le capital développement avec BeCapital

le 30/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ce fonds spécialisé a été créé par l'ex-société de BNP Paribas en Belgique avec le cabinet BeCitizen et La Compagnie Benjamin de Rothschild

BeCapital a bouclé son fonds de capital-développement dédié aux entreprises «éco-innovantes» à hauteur de 150 millions d’euros (au lieu des 100 visés à l’origine). L’initiative est issue du partenariat entre Cobepa, ex-société de capital-développement de BNP Paribas en Belgique, qui investit 30 millions d’euros dans ce nouveau fonds, le cabinet de conseil en stratégie environnementale BeCitizen, qui apporte son expertise, et La Compagnie Benjamin de Rothschild (CBR), pour 15 millions. Hormis un fonds de pension, le solde provient d’une trentaine de grandes familles industrielles européennes (Halley, Erdem, Lippens, Colruyt...).

«Notre approche consiste toujours à impliquer nos investisseurs: c’est un facteur-clé aussi bien dans leur compréhension de nos investissements que dans notre optimisation des synergies dans une logique de réseau», explique Alexandre Schmitz, CEO de BeCapital IA (et membre du comité exécutif de Cobepa). Cela se traduit par une organisation originale au sein de BeCapital General Partners, structure détenue à 50-50 par Cobepa et CBR, qui prend les décisions d’investissement mais délègue la gestion au quotidien à une équipe de trois professionnels (bientôt cinq) logée au sein de BeCapital IA (100% Cobepa). Et celle-ci s’appuie sur les expertises de BeCitizen pour les due diligences sur les enjeux technologiques: «D’autres fonds spécialisés, notamment en innovation, internalisent ces compétences, poursuit le dirigeant. Nous préférons rester concentrés sur l’accompagnement financier du développement pour des technologies qui existent déjà.»

BeCapital investit de 5 à 20 millions dans des entreprises ayant développé des technologies «éco-innovantes» dans: l’agriculture (traçabilité du bois avec Helveta, procédés agricoles à partir d’algues avec Goëmar), l’énergie (turbines éoliennes Northern Power Systems), les services environnementaux, les transports, etc. L’équipe vient de boucler un nouvel investissement dans le bâtiment avec le suisse Pavatex (systèmes d’isolation en fibre de bois).

Basée à Bruxelles, la société d’investissement - désormais indépendante - Cobepa gère plus de 1 milliard d’euros en stratégies LBO et buy-and-build. Elle a préféré développer pour ces cleantechs une «marque» forte et spécifique, et procéderait probablement à nouveau de même pour d’autres diversifications à l’avenir.

A lire aussi