Le ministre russe des finances claque la porte

le 27/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le président russe Dmitri Medvedev a accepté la démission du ministre des finances et vice-Premier ministre Alexeï Koudrine, qui a refusé ce week-end de siéger dans un gouvernement dirigé par l'actuel chef de l'Etat. Il a en outre manifesté son désaccord avec les projets économiques de l'actuel président, qui compte accroître les dépenses militaires. Alexeï Koudrine était considéré comme le garant de la stabilité financière de la Russie et son départ devrait être un frein à la libéralisation de l'économie. «Il n'y a personne qui puisse remplacer complètement Koudrine pour le moment. C'est un professionnel qui a fait ses preuves en Russie et à l'étranger», estime Alexeï Deviatov, chef économiste de la holding Urlasib. Pour Julia Tsepliaeva, chef économiste pour la Russie à BNP Paribas, «l'éviction du premier représentant de l'aile libérale économique du gouvernement pourrait renforcer l'influence des siloviki(les forces de sécurité russes, ndlr)».

A lire aussi