Paris pourrait agréer un « rollover » sans incident de crédit

le 10/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La France pourrait soutenir un «rollover» de la dette grecque dans le cadre d'un nouveau plan de soutien de l'Europe et du FMI si une solution fondée sur le volontariat des créditeurs privés permet d'éviter de plus gros dommages pour les marchés européens, selon plusieurs sources citées hier par Reuters.

A lire aussi