L'UE et le FMI exigent plus de détails sur le plan grec

le 22/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les créanciers internationaux de la Grèce ont exigé davantage d'éclaircissements sur les plans budgétaires et les projets de privatisations définis la semaine dernière par Athènes, selon Reuters. Athènes n'a notamment pas donné suffisamment de détails sur les mesures à prendre pour parvenir à réaliser trois milliards d'euros d'économies supplémentaires cette année et 23 milliards d'euros entre 2012 et 2015.

A lire aussi