Rothschild côté Vivendi, Lazard et BNP Paribas côté Vodafone

le 05/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Convoités par toutes les banques d’affaires de la place, les mandats pour la vente de SFR sont tombés dans l’escarcelle de Rothschild, côté Vivendi, et de Lazard et BNP Paribas, côté Vodafone. Allen & Overy conseillait Vivendi pour l’aspect juridique, et Linklaters le vendeur. D’autres noms pourraient apparaître dans les prochaines semaines: Vivendi pourrait accorder des mandats aux banques qui financeront les 7,9 milliards d’euros de l’opération afin de leur permettre de figurer dans les palmarès de fin d’année.

A lire aussi