Ben Bernanke juge l'emploi toujours fragile et l'inflation faible

le 10/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le chômage américain demeure trop élevé pour satisfaire les autorités monétaires en dépit des signes d'amélioration de l'économie, selon le président de la Réserve fédérale. Lors de son audition devant la commission du Budget de la Chambre des représentants où il a repris en grande partie des propos tenus la semaine dernière, Ben Bernanke a également mis en garde contre le danger que représentent des déficits publics trop importants.

A lire aussi