Argos Soditic a dépassé son objectif de levée de fonds dans le domaine du LBO

le 05/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société de capital investissement, qui a levé 400 millions d’euros contre 360 millions initialement visés, étudie une dizaine d’opérations en France

Après un fonds dédié aux LBO, levé en 2006 pour 275 millions d’euros, Argos Soditic a réalisé la levée d’un nouveau véhicule de sixième génération. Alors que 360 millions d’euros étaient initialement visés en mai dernier, le véhicule a atteint 400 millions d’euros en un seul closing. «90% de nos investisseurs historiques ont souscrit à ce véhicule, les autres étant soumis à des contraintes réglementaires les empêchant d’investir dans le capital investissement», indique à L’Agefi Gilles Mougenot, président d’Argos Soditic.

La société, qui intervient via des prises de participations majoritaires allant de 10 à 50 millions d’euros, a réalisé deux investissements en 2010 (Solving et Termoindustriale) et une opération de croissance interne (chez Misapor).

«Ce nombre d’opérations est historiquement bas. Nous sommes équipés pour réaliser six investissements par an en moyenne», relève Gilles Mougenot, qui veut rester prudent sur l’année 2011. «Je pense que nous sommes partis pour entamer une période de croissance molle et qu’il n’est pas question de payer des investissements valorisant une forte croissance future», indique le dirigeant.

Argos Soditic, présent en France, en Italie et en Suisse, «étudie plusieurs dossiers d’investissement, dont une dizaine au sein de l’Hexagone. Nous regardons également des opérations de build-up», déclare Gilles Mougenot.

Alors qu’Argos Soditic a réalisé trois opérations de cessions liées au fonds 2006, «certaines participations de ce véhicule arrivent à maturité. Elles seront annoncées en temps et en heure», relève Gilles Mougenot.

Parmi les premiers investissements réalisés par le fonds de cinquième génération, figurent notamment le groupe spécialisé dans la communication sur lieux de vente Sitour, la société du domaine aéronautique Alkan ou encore le conglomérat spécialisé dans la pirotechnie Harlé Bickford.

Parallèlement, Argos Soditic se veut également présent dans le capital développement. Un fonds dédié est en cours de levée, l’objectif étant d’atteindre 120 millions d’euros. Alors qu’un premier closing a été réalisé pour 45 millions d’euros, «nous allons procéder à des premiers investissements au premier semestre 2011», indique Gilles Mougenot.

A lire aussi