Le Brésil donne des gages aux marchés

le 04/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dilma Rousseff envisage des réductions budgétaires plus importantes que prévu et un recours au secteur privé pour des projets d'infrastructure, a rapporté la presse lundi, signalant la volonté de la nouvelle présidente du Brésil de donner des gages aux détenteurs de capitaux. Elle envisage jusqu'à 25 milliards de réaux (11,2 milliards d'euros) de baisses de dépenses publiques, soit davantage que ne prévoyaient la plupart des investisseurs.

A lire aussi