PAI Partners acquiert l'allemand Hunkemöller

le 24/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La distribution reste l'un des secteurs de prédilection pour le fonds d'investissement français

Même s’il est très occupé par le dossier Yoplait, PAI Partners n’en continue pas moins ses emplettes sur le marché européen. Après l’acquisition de Swissport et de Nuance pour respectivement 654 et 106 millions d’euros, la société de gestion française va reprendre Hunkemöller auprès de Maxeda Retail Group, holding néerlandais détenu par les fonds d’investissement KKR, Cinven, Permira et AlpInvest Partners.

Le montant de la transaction, qui doit encore être approuvée par les autorités de la concurrence et présentée devant les instances du personnel, n’a pas été communiqué. Selon le Wall Street Journal, le distributeur allemand de lingerie féminine serait valorisé entre 260 et 280 millions d’euros. Selon nos informations, le montant d’achat valoriserait Hunkemöller à huit fois son Ebit (bénéfices avant intérêts et taxes).

Quel qu’il soit, le montant devrait être nettement inférieur aux 2,4 milliards déboursés par Maxeda en juin 2004. Mais il comprenait alors le patrimoine immobilier de Hunkemöller, qui a été vendu l’année suivante. En début d’année, le holding avait annoncé une «revue stratégique» de ses actifs. Il a ainsi vendu la semaine dernière les grands magasins de luxe De Bijenkorf à une filiale du fonds canadien Wittington Investments et en septembre le distributeur néerlandais V&D à Sun Capital. La chaîne de prêt-à-porter M&S fait quant à elle l’objet l’un mandat de cession. Le produit de la cession remboursera la dette, sera reversé aux actionnaires et sera réinvesti dans les actifs encore en portefeuille spécialisés dans les travaux de la maison (Brico, Praxis, Formido).

Plusieurs fonds auraient été en concurrence avec PAI Partners pour reprendre Hunkemöller. Lion Capital fait partie des protagonistes cités. Le spécialiste de la lingerie revendique la place de leader dans le Benelux, avec une forte présence en Allemagne, ainsi que des activités en France, en Espagne, au Moyen-Orient et en Europe orientale.

De son côté, la distribution est l’un des secteurs de prédilection de PAI Partners. Le fonds d’investissement détient l’espagnol Cortefiel et l’italien Coin (dont le processus de vente est entamé). Il était auparavant actionnaire du groupe français Vivarte, cédé en 2007.

A lire aussi