Craintes sur l’emploi japonais

le 19/10/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon une étude menée par l’association professionnelle Keidanren, la délocalisation des moyens de production pourrait coûter au Japon au cours des cinq prochaines années quelque 60.000 milliards de yens (529 milliards d’euros) en demande intérieure ainsi que 3 millions d’emplois. Le groupe de pression demande au gouvernement de mettre en place des mesures d’incitation à l’investissement en capital.

A lire aussi