Le Portugal s’administre une cure d’austérité

le 18/10/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le projet de loi de finances pour 2011, remis vendredi au Parlement, confirme l'objectif de réduction du déficit à 4,6% du PIB contre 7,3% estimé cette année. Il inclut pour ce faire une longue liste de hausses d'impôts, celle de deux points de la TVA à 23%, et de coupes dans les dépenses - dont une réduction de 5% des traitements des fonctionnaires. Il repose sur une prévision de croissance du PIB de 0,2%, moindre que celle de 0,5% envisagée précédemment.

A lire aussi