Ben Bernanke évoque un nouveau stimulus

le 18/10/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Reprenant le constat dressé lors du dernier comité de politique monétaire, le président de la Fed a déclaré que la voie était ouverte à des mesures d’assouplissement monétaire additionnelles compte tenu d’un taux de chômage élevé et d’une inflation faible. Le président de la Fed de Boston, Eric Rosengren, a pour sa part estimé que la banque centrale devrait réagir plus vigoureusement au risque de déflation.

A lire aussi