Le succès des obligations hybrides ne se dément pas

le 16/09/2021 L'AGEFI Hebdo

Covid, M&A et refinancements ont alimenté la hausse des volumes depuis 18 mois.

La forte hausse des volumes d’émissions d’obligations hybrides en 2020 n’était pas conjoncturelle. Au terme d’une année marquée par la crise du Covid-19, les montants d’obligations perpétuelles (ou de très long terme) placés sur le marché avaient atteint plus de 50 milliards d’euros, contre un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi