Europcar, cas d’école sur la restructuration d’un PGE

le 17/09/2020 L'AGEFI Hebdo

Chute. Bien que redoutée, l’annonce par Europcar d’une restructuration de sa dette a jeté un froid sur les marchés. Elle intervient moins de quatre mois après l’obtention de 287 millions d’euros de prêts garantis en France (PGE) et en Espagne, faisant du loueur de voitures un cas d’école sur la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi