Le recours à la blockchain dans l’obligataire franchit une nouvelle étape

le 26/09/2019 L'AGEFI Hebdo

Santander a réalisé le premier règlement-livraison entièrement « tokenisé ».

Après la Banque mondiale l’an passé et la Société Générale en avril dernier, c’est au tour de Santander d’innover sur le marché obligataire en recourant à la blockchain. La banque espagnole a annoncé avoir émis la toute première obligation de bout-en-bout sur le réseau décentralisé. L’opération...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi