Des créances douteuses globalement sous contrôle dans les banques françaises

le 10/01/2019 L'AGEFI Hebdo

Encore un effort. Alors que l’autorité bancaire européenne a publié les résultats de son exercice de transparence fin 2018, le pourcentage de créances douteuses (NPL, non-performing loans) des banques françaises comparé à l’ensemble de leurs prêts ressort à 3 % à fin juin. « [Ce] pourcentage est...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi