Grand Paris Express, dérapage non contrôlé

le 22/02/2018 L'AGEFI Hebdo

La Société du Grand Paris a voté un budget rectificatif 2018 pour tenir les délais imposés par les JO de 2024.

Grand Paris Express, dérapage non contrôlé
Rectifier l’erreur d’aiguillage. Le 13 février, le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP) a validé à l’unanimité un premier budget rectificatif pour 2018. Dans l’escarcelle de la SGP tombent 2,742 milliards d’euros en crédits de paiement et 3,631 milliards en autorisations d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi